Le coffret du dîner romantique français 2018-09-12T15:37:21+00:00

Le coffret du dîner romantique français

Le coffret du « Diner romantique à la française » a été conçu pour tous les amoureux qui, dans le monde, souhaite expérimenter un temps d’art de vivre à la française.

Il comporte tout ce qu’il faut pour dresser une table pour deux : nappe et serviettes imprimées traditionnellement en Provence, assiettes grandes et petites en porcelaine de Limoges, verres à eau et verres à vin en cristal, couverts de l’Orfèvrerie de France ainsi qu’une bougie parfumée exclusive, fabriquée en France également.

Ce coffret est un cadeau idéal pour un couple. Il rassemble la plus belle des qualités Made in France et garantit des moments romantiques à la française.

LA BOUGIE

Anne-Marie Spencer est la créatrice de la maison Delyss.com, dédiée à l’art subtil de la bougie de luxe, elle était donc la conceptrice idéale pour imaginer et réaliser les bougies  des Frères Montgolfier.
Lorsqu’elle évoque ses créations, une flamme, une lumière, une chaleur toute particulière l’animent, laissant à penser que, venue de l’univers du parfum et des cosmétiques, elle a trouvé dans l’art sophistiqué de la bougie, la synthèse parfaite de ce qui l’anime : savoir-faire, émotion, sensualité. Ses bougies, elle les rêve, les conçoit et les réalise avec l’aide d’artisans des plus expérimentés et raffinés dans ce domaine. Venus de toutes les régions françaises, tous maîtrisent et pérennisent des techniques ancestrales, avec amour et perfection.
Anne-Marie Spencer conte et raconte ses bougies, de leur naissance à leur dissolution finale, avec autant de passion que de précision, à l’image de ces ciriers, parfumeurs souffleurs de verre, imprimeurs, façonniers de papier ou de métal qui les réalisent, les sculptent, les enveloppent de précieux écrins. Le châtain profond des yeux d’Anne-Marie Spencer brûle à l’unisson de ses bougies lorsqu’elle entame le récit de chacune des étapes de leur existence. Portée par son enthousiasme, l’histoire de chacune d’entre elles devient celle d’un être vivant, un être fait d’une chair blanche et diaphane telle la cire qui la compose. Au cœur de cette chair, brûle une mèche, source vive de la bougie, c’est elle qui fait surgir la lumière, la chaleur, elle encore qui, gorgée de parfum, le diffuse tout en précision et délicatesse, devenant ainsi, durant de longues heures, maîtresse des sens et des sensations de ceux qui la respirent.
Chacune de ces bougies est unique et, au fil des heures, tandis qu’elle se consume, la lente et belle métamorphose de sa forme, la subtile diffusion de son parfum nous invitent à partager son histoire, à la faire nôtre…

LES VERRES

Rien ne prédestinait Frédéric Muller à reprendre l’une des dernières entreprises de cristallerie française : la cristallerie de Montbronn. Mais cet entrepreneur venu de la finance ne résista pas au coup de foudre qui fut le sien, lorsqu’il découvrit le cristal, l’irrésistible attrait de sa brillance, les mystères de ses couleurs, la complexité de ses formes, la beauté justement cristalline de ses sonorités. Autant d’aspects qui lui donnaient sa noblesse et l’inscrivaient dans l’univers du luxe d’aujourd’hui, autant que dans le souvenir de celui du passé.
Ce qui est si particulier et fascinant dans l’histoire de la cristallerie, c’est qu’elle est le produit d’un artisanat lié très étroitement à une région, la belle et dense forêt des Vosges, où se trouvent nombre d’éléments naturels comme les fougères, le bois, l’eau, le sable, autant de matériaux premiers, indispensables à la fabrication du cristal. Frédéric Muller a donc hérité de cette histoire et de ce savoir-faire qui, au départ, n’étaient pas les siens, et s’est lancé dans l’aventure, porté par la grâce de sa passion et de sa conviction. Aujourd’hui, il ne se lasse pas de décrire le talent de ses artisans et la succession des opérations complexes qu’ils perpétuent dans ses ateliers. Taille, polissage, sablage, incrustation d’or, création de décor, autant de gestes millénaires où la précision technique épouse le talent artistique des hommes et des femmes qui créent les modèles de la Cristallerie de Montbronn. Tous possèdent agilité de la main, précision de l’œil, puissance subtile du souffle, autant de qualités qui concourent à la création de ces objets de cristal précieux, destinés aux arts de la table et aux arts décoratifs. Parmi ces objets, les verres occupent une place toute particulière, Ils sont au cœur même de l’art de la table à la française. Chacun d’entre eux, par sa forme, la singularité de ses ciselures, la finesse de ses gravures, par sa couleur et sa transparence, par son poids, par la douce sensualité qu’il procure aux lèvres qui l’effleurent, chacun d’entre eux est unique, comme est unique le goût des vins qu’ils transcendent. Les découvrir, les faire siens, les utiliser, c’est plonger dans toute l’histoire du raffinement à la française. Le nom même des collections de vaisselle de la Cristallerie de Montbronn sont une invitation à ce voyage : Châtres, Chenonceaux, Versailles….

LES TISSUS

C’est entre la montagne et la mer, les collines et les vignes, dans une région baignée par la culture autant que par la lumière qu’est installée l’une des dernières entreprises françaises spécialisées dans l’impression sur tissu : les Olivades. La famille Boudin qui la dirige depuis la fin de la deuxième guerre mondiale est l’héritière d’une très longue tradition venue d’Asie qui, suivant la route de la soie au cœur du 17e, permit le développement d’un véritable savoir-faire de l’impression sur tissu à la française et conquit ainsi, à travers les siècles, tous les publics. Partir en balade dans les grands ateliers de l’entreprise les Olivades, c’est s’immerger au cœur d’un monde où des artisans pratiquent des techniques sophistiquées, au milieu de grandes machines qui déploient mouvements, rythmes et musiques mystérieuses au service de l’impression et de la création de tissus aux dessins complexes, aux coloris infinis. Là, les grands rouleaux de coton, de
lin, de soie ou de laine, sont flambés, blanchis, lavés et séchés, puis imprimés, usant de techniques ancestrales ou résolument numériques et contemporaines. À la singularité des couleurs de ces paysages provençaux qui inspirèrent tant de peintres célèbres, répond la poésie presque magique de cette « cuisine à couleurs » des ateliers des Olivades où les poudres et pigments se mêlent aux algues pour créer des tissus et des motifs aux graphismes uniques, venus des collections passées ou créés par des designers d’aujourd’hui. Pour maintenir cette tradition vivante, il faut non seulement un
très grand savoir-faire, mais aussi beaucoup de passion, d’exigence.

LES COUVERTS

De la Renaissance à aujourd’hui, passer de l’usage des doigts à celui de la fourchette, d’un couteau utilisé collectivement au couteau personnel fut un long cheminement à la fois sociétal et artisanal. Un cheminement et une tradition dont l’Orfèvrerie de France est encore aujourd’hui garante sous les auspices de Frédérique Mailley qui la dirige. Pour elle, l’orfèvrerie destinée à la table est à la fois une tradition familiale est une affaire de passion. Cette passion de l’orfèvrerie qui porte Frédérique Maillet et ses équipes, à son cœur géographique dans la grande forêt des Vosges où le végétal, le minéral, l’eau offrent les matériaux nécessaires à la fabrication d’une argenterie d’exception.

Le rôle essentiel de l’argenterie et des savoir-faire des orfèvres de la grande tradition française est lié à celui des rituels de la table qui, eux-mêmes, racontent l’évolution des mondes, des modes et des usages à travers le temps. Forte de cette connaissance technique, artistique et historique, l’Orfèvrerie de France reste l’une des toutes dernières manufactures maîtrisant, encore aujourd’hui, l’ensemble de ces savoir-faire. C’est pourquoi leurs réalisations ont trouvé, d’évidence, leur place au sein du coffret des Frères Montgolfier.

Dès le début de leur histoire, les couverts ont été considérés comme des objets de luxe.  Si le luxe se définit par la complexité de fabrication d’un objet, par l’excellence et la beauté des matériaux, alors nul doute, couverts et argenteries des Arts de la table sont des objets de luxe. De la plaque de métal brut initiale jusqu’à l’objet fini, plus d’une centaine de mains travaillent, modèlent, polissent les couverts, pour leur donner non seulement une forme et un poids parfaitement adaptés à la main, mais aussi une couleur et une brillance en harmonie.

Les collections de l’Orfèvrerie de France, illustrent le style de chacune des grandes époques des Arts français de la table : 150 ans d’une très riche histoire qui va des enluminures de la Renaissance à l’imaginaire contemporain.

Les Produits du Coffret

Les Frères Montgolfier

Les Assiettes

Les Frères Montgolfier

Les Verres

Les Couverts

Les Tissus

La Bougie

La lumière, le parfum, le design de ces bougies imaginées par Anne-Marie Spencer pour les Frères Montgolfier et leur coffret romantique sont une invitation à l’envol, aux rêves partagés, la promesse de souvenirs inoubliables et embaumés…

Les verres, créés dans ces ateliers pour le coffret romantique des Frères Montgolfier, ne dérogent pas à la règle, ils s’inscrivent dans une longue tradition où le verre de cristal n’a jamais cessé de fasciner par son élégance et son raffinement. Sa rareté est la promesse de vivre un moment d’exception où, les yeux dans les yeux, levant son verre vers l’autre, chacun aura l’impression de s’élancer avec lui vers un idéal de luxe et de romantisme…

Rareté, luxe et beauté sont les mots qui qualifient également le coffret « dîner romantique » de la marque des Frères Montgolfier: parmi les accessoires qu’elle propose, la confection de la nappe a été confiée, de toute évidence, à l’entreprise les Olivades. Cette nappe, accessoire essentiel, est à la fois un décor pour la vaisselle et la table, mais aussi pour la pièce qui l’accueille. Le temps d’un dîner, son bleu profond comme le ciel d’été d’une nuit provençale, l’élégante blancheur des enluminures délicates de ses motifs, orchestreront subtilement l’atmosphère, colorieront les esprits et les cœurs en y imprimant, comme sur la trame d’un tissu, des images et des sensations inoubliables.

Parmi les objets liés aux arts de la table qu’offre le coffret romantique des Frères Montgolfier, les couverts sont parmi les plus intimes, ceux qui vont de la main à la bouche. ils racontent au plus près l’évolution du raffinement à la française.

Pour le coffret des Frères Montgolfier, les couverts fabriqués par l’Orfèvrerie des France, s’inspirent de l’époque raffinée et festive du roi Louis XV au XVIII°, celle-là même où vécurent les Frères Montgolfier. De somptueuses feuilles d’acanthes et le logo aérien des Frères Montgolfier se conjuguent pour donner à ses couverts une beauté singulière destinée à offrir une expérience de dégustation unique.

Partager un repas avec l’argenterie des Frères Montgolfier, c’est ajouter à la qualité des mets la sensualité d’un geste hérité d’une longue tradition de savoir – vivre et d’élégance à la française. C’est le plaisir garanti de s’approprier et faire sien l’esprit même de cette longue et belle histoire.